En cette année 2016 principalement le Congo et toute l’Afrique centrale va connaitre une période électorale. C’est le moment où les politiques affinent leurs armes pour communiquer aussi bien sur leurs projets de société que sur leurs personnalités. Ces deux exercices nécessitent la délicatesse et une bonne connaissance des techniques de communication. Dans ce sens notre expert en communication attire l’attention des candidats en donnons quelques orientations. Ces orientations sont principalement valables pour les candidats à l’élection présidentielle mais reste aussi utiles pour les autres échéances électorales (législatives, sénatoriales, locales…).

En période électorale, deux choses sont primordiales pour la communication autour d’un candidat à la présidentielle et ça depuis l’idée de la candidature à la proclamation des résultats. Ce sont :

  1. Savoir présenter son projet de société :

Il est vrai que la qualité du produit est un facteur important pour la vente mais sa présentation l’est encore plus. Si on nous posait la question combien de produits achetons-nous sans même avoir ouvert l’emballage, plein de produits serait la réponse. La question est donc, combien de personne verrons votre projet de société, parmi eux combien le lirons et encore plus combien le comprendrons.

Communiquer autour de votre projet de société en Afrique

Il y a peu on regardait de façon régulière des publicités à la télé qui répétait sans arrêt l’expression « perdre du poids » mais depuis peu cette expression laisse la place à « mincir ». La différence du vocabulaire est simpliste pourtant mais l’impact en communication est grand. A un moment de l’histoire la SNCF (chemin de fer de France) appelait les voyageurs par train par des « usagés », on se rendant compte de combien ce terme est péjoratif, depuis elle a remplacé ce terme et ses clients se sont sentis depuis l’époque de ce changement plus à l’aise que jamais en utilisant ses services.

Cela dit, peu importe le contenu de votre projet, rien ne vous aidera mieux que la façon dont vous le présentez aux publics et dont vous communiquez autour du projet selon les audiences des média. Les mots que vous choisissez pour désigner votre projet de société ou ses rubriques, les illustrations que vous utilisez pour matérialiser votre projection, …

Pour communiquer réellement pendant vos meetings, évitez les chiffres que la moyenne de la population congolaise ne comprend pas, utilisez plutôt des récits de leur quotidien pour illustrer ce que va devenir le Congo selon votre projet si leur choix se portait sur vous. ….

 

  1. Savoir se présenter en alternative :

Une des raisons des mandats interminables des hommes politique africains est souvent politiquement et moralement difficile à expliquer mais sociologiquement des explications ne manquent pas. Il y a donc en Afrique centrale et dans toute l’Afrique d’ailleurs un leadership  dominé par le culte de personnalité. En Afrique on fait plus confiance à l’homme qu’au système.  Se porter candidat à une élection présidentielle c’est aussi décider de remplacer l’image d’autorité forgée dans la conscience de la population.

Communiquer une personnalité qui inspire - politique au congo

En effet plus l’image forgée est forte dans les consciences, plus votre communication doit être affinée. C’est ce qui explique souvent le choix des candidats de se déclarer six mois ou 9 mois en avance. Car plus le temps est court pour communiquer, plus la tâche est difficile. Si certains choisissent de tricher c’est évidement parce qu’il est plus difficile d’atteindre les consciences et persuader la population de voter pour soi.

C’est donc plus qu’un combat d’idée et de projet, c’est aussi une bataille de « persuasion ». Il faut arriver à persuader le plus possible de personne sur votre capacité à incarner l’autorité tout en créons en eux un sentiment positif à votre égard. Il peut s’agir de l’admiration, de la sympathie, du respect, …

« Il faut savoir vendre son candidat et son projet de société »

Les deux points que nous venons d’énoncer ne sont pas les seules variables pour la maitrise d’une communication complète d’une campagne présidentielle. Il y a entre autres des éléments de communications très utiles pour orienter le choix logique des électeurs africains ou congolais vers vous à la direction du pays ou de la circonscription. Les actions, les canaux, les textes, les mots, les gestes, les humeurs, les tenus, la maitrise des médias, les émissions, les rencontres professionnelles, les répétitions, … ce sont là des éléments de communication utiles à l’orientation du choix de l’électeur.

Vous aimeriez certainement en apprendre plus sur la bonne façon de communiquer pour ces campagnes électorales 2016, attachez-vous des conseils d’un spécialiste de la communication et du marketing pour persuader en prenons Rendez-Vous !